Accueil > SHOPPING TECHNO
Version imprimable Facebook Twitter

Orange pousse au recyclage des vieux mobiles

Parce qu'aujourd'hui les téléphones mobiles sont presque devenus "jetables", Orange a décidé d'oeuvrer dans le recyclage des mobiles et lance ce mois-ci une opération de reprise des vieux mobiles.

Depuis 2010, Orange a recyclé 10 millions de mobiles dans le monde, dont la moitié en France. Un réseau de 2 000 points de collecte en France, un partenariat avec les Ateliers du Bocage et avec Emmaüs International dans 5 pays en Afrique constituent aujourd’hui une véritable filière solidaire de recyclage de mobiles. "Préserver l’environnement est l’affaire de tous, a affirmé Christine Albanel, directrice Exécutive Orange de la RSE, de la diversité et de la solidarité chez Orange lors de la présentation de la vision écologique d'Orange. Les Etats s’engagent et les entreprises aussi". 

Reste qu'en France, on estime à 100 millions le nombre de mobiles usagés qui dorment dans des tiroirs. Orange a décidé d'aller les collecter, en sachant qu'une partie de ces mobiles est revendue d'occasion, notamment en Afrique, où Orange et Emmaüs International s’assurent de collecter les déchets de mobiles afin de les renvoyer en France et les recycler. Aujourd'hui, l'équilibre est trouvé entre mobiles vendus d'occasion en Afrique et mobiles collectés en Afrique et recyclés en France.

En janvier dernier, Orange a d'ailleurs inauguré l’ouverture d’un nouvel atelier de collecte en Afrique, à Douala, au Cameroun. Á cette occasion, le 21ème conteneur rempli de déchets de mobiles collectés en Afrique est arrivé au Havre, aux portes de l’usine Morphosis. Cette PME française réceptionne les conteneurs de déchets de mobiles et trie chaque type de déchets pour les traiter en fonction de leur composition. Elle les transforme ensuite en affinant les métaux rares qui sont à nouveau réutilisables pour la fabrication de nouveaux produits ou équipements.

Depuis 2010, 5 ateliers ont été ouverts en Afrique (Burkina Faso, Bénin, Niger, Côte d’Ivoire et Cameroun), 250 tonnes de déchets de mobiles ont été acheminées en France pour y être revalorisées et 30 emplois pérennes ont été créés dans les ateliers africains. Avec une utilisation de mobiles en forte croissance sur le continent, recycler les déchets de mobiles usagés est devenu un enjeu majeur pour Orange, implanté dans 21 pays en Afrique et au Moyen Orient.

Ainsi, du 18 au 31 mai en boutique, Orange reprendra les vieux téléphones mobiles 10 euros minimum, pour tout achat d’un modèle neuf. Plus de 3000 modèles anciens seront repris selon leur état. Et pour chaque mobile repris, 2 euros sont reversés à Emmaüs International afin de financer la collecte et le recyclage de déchets de mobiles en Afrique.

Notez enfin qu'Orange mène des discussions avec Fairphone, une entreprise néerlandaise qui conçoit un smartphone réparable, pour commercialiser en avant-première le Fairphone 2 en France. La durée de vie de ce mobile modulaire est prolongeable et les clients peuvent changer facilement certaines pièces (écran, haut-parleur,...) eux-mêmes. Pour le moment, aucune date de commercialisation n'est encore prévue. 

jeudi 4 mai 2017
0 1 2 3 4 5
Nouveau commentaire :
SQ 250-300
Les rubriques