Accueil > TÉLÉVISIONS...
Version imprimable Facebook Twitter

Votre Smart TV, vous la voulez avec ou sans cadmium ?

Une nouvelle enquête réalisée par Nanoco auprès de consommateurs adultes aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne souligne le manque d’information des consommateurs sur les dangers du cadmium, un métal lourd hautement toxique qui entre dans la composition de certains appareils ménagers, notamment les téléviseurs et les écrans d’ordinateur. Et que ce soit en Europe ou aux Etats-Unis, la méconnaissance du sujet est la même. 

La grande majorité des personnes interrogées dans le cadre de cette étude ont admis ignorer que les pouvoirs publics sanctionnaient l’utilisation du cadmium en présence d’alternatives viables et 75% d'entre eux ont indiqué vouloir privilégier à l'avenir les produits sans cadmium. Ils considèrent d'ailleurs ce critère comme primordial dans le choix de leurs appareils ménagers.

Dans l'ensemble les consommateurs sont mal informés sur les risques pour la santé du cadmium et sur son utilisation dans les appareils électroniques. La proportion de consommateurs ignorant que le cadmium est une substance toxique varie, en effet, de 60 % à 80 %, selon les pays. Jusqu’à 78 % des sondés ont déclaré ne pas savoir, au moment de l’enquête, que le cadmium peut être présent dans certains produits électroniques grand public. Or, s'ils étaient mieux informés, ils privilégieraient volontiers les téléviseurs et les moniteurs sans cadmium. Certains affirmant même qu’ils achèteront exclusivement des téléviseurs et des moniteurs sans cadmium.

Plus que les autres, ce sont les Allemands qui se montrent les plus attentifs à la sécurité des produits. Ils sont 60 % à opposer un refus catégorique d’acheter tout produit contenant du cadmium, même si le fabricant affirme qu’il est sans danger.

Quant au recyclage du cadmium, il est mal encadré. Il n'existe, en effet, aucune mesure claire concernant le recyclage du cadmium. "Les questions de protection des consommateurs semblent malheureusement reléguées au second plan des priorités des décideurs politiques, indique Andrew Goods, directeur de la division Supply Chain & Compliance de Nanoco. La Commission européenne doit mettre fin à l’utilisation du cadmium dans la fabrication des produits électroniques domestiques en cessant d’accorder des extensions d’exemption"

Il est donc de la responsabilité des autorités publiques d’informer les consommateurs sur les dangers du cadmium, à défaut d’informations claires de la part des fabricants.

mercredi 25 janvier 2017
0 1 2 3 4 5
Nouveau commentaire :
SQ 250-300
Les rubriques