Accueil > SHOPPING TECHNO
Version imprimable Facebook Twitter

Back Market veut devenir le numéro 1 mondial du produit reconditionné

Déterminé à lutter contre le gaspillage éléectronique et la "boulimie du neuf", Back Market vient d'ouvrir une nouvelle place de marché dédiée à la revente de produits électroniques reconditionnés.

"Il est désormais facile d’être écolo quand on veut acheter des légumes... mais lorsqu’on souhaite investir dans une imprimante ou un lave-linge, on fait comment ?" s'interroge Vianney Vaute, cofondateur de Back Market. Avec Back Market, il est maintenant possible de proposer aux consommateurs des produits à un prix juste, tout en ayant un impact social (création d’emploi en France) et environnemental positif (moins de déchets et de CO2).

Avec cette ligne de conduire, Back Market compte démocratiser et booster l’économie circulaire «(re)made in France» en étendant les achats « reconditionnés » à tous types de produits, et pas seulement aux smartphones. Back Market va, en effet, plus loin et redonne vie à tous les produits du quotidien tels que la bouilloire, l'aspirateur, la chaîne hifi, le rasoir électrique, mais aussi les tablettes et les ordinateurs. "Sur notre site, la part des achats de reconditionnés hors smartphones a été multipliée par 2 depuis l’année dernière, ajoute le cofondateur. Cela montre bien que nous sommes à la veille d’une profonde mutation dans les comportements d’achat". 

Déjà présente en France, Allemagne, Espagne, Suisse, Italie et Belgique, la start-up entend maintenant s'afficher davantage à l'international. Pour cela, Back Market a développé un solide réseaux de partenaires, composé d’usines et ateliers locaux spécialisés dans la remise à neuf de produits technologiques.

L’objectif : s’imposer en tant que numéro 1 mondial du secteur. Back Market a réalisé 25 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016.

vendredi 13 janvier 2017
0 1 2 3 4 5
Nouveau commentaire :
SQ 250-300
Les rubriques