Accueil > DECALÉ
Version imprimable Facebook Twitter

La conversation en festival !!!

conversationPour sa deuxième édition, le Festival des Conversations ouvre ses portes du 14 au 20 avril 2014. Le mercredi 16 Avril est LA Journée phare des festivités au Mona Bismarck American Center for Art & Culture, 34 avenue de New York, 75016 Paris.  
 
Cette initiative vise à placer la conversation au coeur des cités. Dans un monde multi connecté où l'omniprésence des écrans fait partie du quotidien, la conversation apparaît comme un refuge salutaire, et une pratique rédemptrice pour redonner de la saveur et de l'humanité à nos relations sociales. En effet à l'heure des flux incessants d'informations, n'est-il pas temps de s'arrêter, de s'écouter et de prendre le temps en retrouvant le goût de converser ?
 
Le Festival des Conversations va placer la ville au centre de sa 2ème édition. Pour sa 2ème édition, avec le soutien de partenaires engagés, le Festival des Conversations multiplie les actions pour que chacun puisse se réapproprier l'espace public avec pour seul objectif : que la conversation prenne le pouvoir !
 
" La communication nous a rendu méfiants quand la conversation nous rend confiants. " Déclare Guillaume VILLEMOT, Fondateur du Festival des Conversations Et si nous conversions ensemble ?
 

UN APPEL A CONVERSER
A l’heure de l’accéléré, du zapping, de l’instantané, du multi connecté, n’est-il pas temps de se poser, de s’arrêter, de s’écouter, de partager en retrouvant le goût de converser ? Avec l’arrivée des réseaux sociaux, le défi du Festival des Conversations est de réinventer les codes de la conversation pour recréer du lien social. Le Festival des Conversations veut devenir un catalyseur et une porte d’entrée ouverte aux contributions et aux initiatives porteuses de valeurs d’échange et d’écoute de l’autre.
Pourquoi un Festival des Conversations ?
Un simple ouvrage aurait-il pu être suffisant ? Non, au-delà de la prise de conscience que nous voulons la plus large possible nous souhaitons : un festival pour que la conversation devienne un événement festif et participatif, ludique et simple d’accès. Nous voulons donner la parole au plus grand nombre, la conversation ne fait pas que salon, elle n’est pas que mondaine ou intellectuelle, nous souhaitons promouvoir des étincelles de conversation ! Des conversations, parce que la conversation est multiple et que ses formes le sont aussi : modes d’expressions, sujets de conversations, comportements conversationnels…
 
Au-delà de cette semaine du 14 au 20 avril 2014, les conversations devront perdurer, nous préoccuper tous, de tous les âges, de toutes les villes et villages, de toutes les professions. Pour cette raison, nous décernerons un « Prix pour l’Initiative Municipale la plus Conversationnelle » - projet qui a pour but de renforcer notre pacte social.  
 

« De tout temps, la Conversation a été le symbole d’un nouveau pacte social, d’un nouvel ordre social qui se mettait en place. D’un nouvel élément qui faisait évoluer les sociétés, qui rendait les relations plus faciles et qui fluidifiait les échanges entre les cultures, entre les générations, entre les gens, la conversation a finalement été, au fil des ans, le garant de nos civilisations et même de nos démocraties. Que ce soit à la Renaissance, à l’aube de la Révolution, la conversation a su apporter des évolutions, des ajouts à nos mondes pour les faire progresser et pour participer à l’amélioration de nos quotidiens.
Avec la Renaissance, la conversation a permis de ne plus limiter la culture aux seuls religieux, avant la Révolution, la conversation a permis au plus grand nombre de prendre conscience du monde dans lequel ils vivaient et de faire partager leurs idées au-delà des salons de conversation parisiens. 
Qu’est-ce que le numérique et l’instantanéité vont aujourd’hui apporter à nos conversations du XXIème siècle ? Comment dans ce nouveau monde allons-nous pouvoir rendre nos monologues et nos états d’âmes digitaux conversationnels ? En ce XXIème siècle naissant, nous n’avons jamais été aussi connectés, aussi potentiellement au courant de tout et prompt à donner un avis, une impression sur tout, pourtant nous sommes de plus en plus seuls, de moins en moins à l’écoute de l’autre. Les réseaux sociaux sont davantage des espaces où l’on se raconte et où l’on développe son égotisme, comment les rendre conversationnels ?
Ce temps que nous essayons de maîtriser, de contrôler nous dirige, nous formate, nous compresse, nos mots ne sont plus que déclarations de bien ou de mal être. Alors comment rendre ce temps espace de conversations ?
Ainsi sans nous en rendre compte nous sommes passés de la compression à l’urgence et de l’urgence à l’abréviation, au survol et aux raccourcis. Ces raccourcis nous les utilisons dans les conversations que nous installons par SMS (LOL, je tm, KDO, KIT…) mais aussi dans nos conversations physiques. Nous ne prenons plus le temps d’écouter l’autre, de lui demander comment il va, ce qu’il devient, comparons les débuts des conversations entre le continent africain et le continent européen pour nous en convaincre. Ces raccourcis nous rendent sourds à l’autre et développent même dans certains cas une réelle agressivité dans les échanges. Ecoutez seulement les adolescents dans leurs façons de s’interpeller pour le comprendre.
Ce manque de conversation n’est ni l’apanage des jeunes ni de certains milieux sociaux, ni de certains territoires, c’est un manque qui touche l’ensemble de notre société. Il est urgent de replacer les conversations au cœur de nos préoccupations et de nos vies.
Ces conversations qui sont devenues multimodales doivent nous permettre de contribuer à la rénovation de notre pacte social. Rendons ces conversations modernes, faisons de ces conversations le nouveau lien de nos quotidiens, redonnons à tous le goût de la conversation sans ostracisme dans la forme qu’elle prendra. Comme une activité sportive, la conversation doit se pratiquer régulièrement pour que tous y trouvions du plaisir pour en constater un résultat tangible
».


Le mercredi 16 Avril est LA Journée phare des festivités
Au Mona Bismarck American Center for Art & Culture – Paris
Mercredi 16 avril 2014
Des rencontres sont organisées et ouvertes à tous, et placées sous le signe de la conversation et de l’échange.


Thème : « Les modes de conversations modernes »
Conversation débutant à 11h30 (durée : 1 heure)
EN PRESENCE DE :
Emmanuel GODO (Historien de la conversation, Auteur de La conversation, une utopie de l’éphémère, P.U.F.)
Pascal DIBIE (Ethnologue Auteur de Ethnologie de la Porte, Editions Métailié)
Xavier CAMPO (Expert en stratégies éditoriales et digitales)
Alexandre JARDIN (Enzèbreur, Co-fondateur de Bleu Blanc Zèbre et Romancier)
Guillaume VILLEMOT (Fondateur du Festival des Conversations)
 - Les nouvelles formes de conversation
 - Les nouvelles pratiques des conversations
 - Les nouvelles règles à mettre en place
 

Remise du prix de l’œuvre littéraire du Festival des Conversations
Le prix de l’œuvre littéraire décerné à un ouvrage empli de « l’esprit de conversation »
12h30 
Thème : « Les superhéros des villes, vecteurs de conversation »
Conversation débutant à 14h30 (durée : 1 heure)
EN PRESENCE DE :
Emmanuel GODO (Historien de la conversation, Auteur de La conversation, une utopie de l’éphémère, P.U.F.)
Danielle FORTIER (Mona Bismarck American Center for Art & Culture, Co-organisatrice de l’exposition Super-
Héros)
Laure RAGUENEAU (Directrice de la communication ORANGE ILE DE FRANCE)
Alexandre JARDIN (Enzèbreur, Co-fondateur de Bleu Blanc Zèbre et Romancier)
Guillaume VILLEMOT (Fondateur du Festival des Conversations)
 Remise du prix de l’initiative municipale la plus conversationnelle
15h30
Prix décerné à une municipalité pour récompenser une action favorisant la conversation entre les habitants
 
Thème : « Les conversations dans nos villes »
Conversation débutant à 16h00 (durée : 1 heure)
EN PRESENCE DE :
Henry BUZY CAZEAU (Président de l’Institut du management des services immobiliers)
Pascal DIBIE (Ethnologue Auteur de Ethnologie de la Porte, Editions Métailié)
William REJAULT (Ecrivain, chroniqueur, blogueur et journaliste)
Aurélie VICTOR (Chef de service démocratie locale et démarches quartiers à Villepinte)
Gilles LEIMDORFER (Photographe)
Guillaume VILLEMOT (Fondateur du Festival des Conversations)
 

Thème : « Les conversations pluri-culturelles »
Conversation débutant à 17h00 (durée : 1 heure)
EN PRESENCE DE :
Nelson MONTFORT (Journaliste Sportif Multilingues France TELEVISIONS)
Eddie MC DONNELL (Directeur du MONA BISMARCK)
Pascal DIBIE (Ethnologue Auteur de Ethnologie de la Porte, Editions Métailié)
Mondher ABDENNADHER (Président de l’association Toléde)
Tatiana SALOMON (Fondatrice des Humains Associés)
Georges Emmanuel Morali (Fondateur du Thé des Ecrivains)
Guillaume VILLEMOT (Fondateur du Festival des Conversations)

mardi 8 avril 2014
0 1 2 3 4 5
Nouveau commentaire :
SQ 250-300
Les rubriques