Accueil > PORTRAITS & INTERVIEWS
Version imprimable Facebook Twitter

Nous sommes des vrais déstockeurs, Olivier de Trémaudan



vente du diableOlivier de Trémaudan est PDG et fondateur de la société Pckado ainsi que du site de déstockage ventedudiable. Il évoque sa stratégie de développement vers des espaces de ventes physiques et un développement fort vers les applications mobiles.


N’hésitez pas à regarder la vidéo pour connaître l’intégralité des propos.


« La société Pckadao a été créée en 2002 pour vendre des PC d’occasion sur eBay. Puis en 2008, nous nous sommes lancés dans les ventes privées sous la marque Vente du diable. Cette entité, basée à Toulouse et rentable depuis sa création, réalise aujourd’hui un CA de 16 millions d’euros.
Nous gérons en direct le marketing, les achats et la gestion du système d’informations mais nous sous traitons toute la logistique auprès de 2 partenaires, ce qui nous permet d’absorber notre croissance et de bien gérer les pics d’activités.


Nous sommes des vrais déstockeurs. Notre métier consiste à trouver de bonnes opérations, des bons lots partout en Europe voire maintenant dans le monde entier pour proposer aux internautes des produits à des prix défiants toute concurrence. Nous restons focalisés sur des produits techniques par exemple des smartphones et des systèmes high-tech ou informatiques mais également dans les domaines du bricolage ou de l’environnement sportif comme des skis.


La grande majorité des produits que nous vendons sont neufs issus de fins de séries ou de déstockages. Nous proposons également des matériels d’occasions ayant par exemple servis de démonstration et qui sont entièrement reconditionnés et suivent une filière de reconditionnement par des professionnels.
Pour 2014, notre stratégie est simple avec un gros focus sur la mobilité. Aujourd’hui, plus de 40% de notre audience provient des plateformes mobiles et seulement 8% de noter CA. L’explication reste aisée. Nous étions précurseurs lors du lancement de nos applications pour iPhone et Android mais elles ne répondent plus aux standards du marché. Les nouvelles versions sortent durant le mois d’avril et nous prévoyons d’augmenter à 40% notre CA venant de la mobilité.


Comme autre axe stratégique important, en tant que déstockeur, nous proposons des produits qui ne favorisent pas toujours l’achat d’impulsion. Pour cela, nous préparons une stratégie cross-canal basée sur des showrooms pour rassurer nos clients, montrer ou récupérer les produits. L’important est de créer le contact dans un espace de vente physique en présentant de vraies opportunités ailleurs que sur Internet.


En décembre 2013, nous avons réalisé 100% de croissance au regard de décembre 2013 et atteint 3 millions d’euros de ca sur un seul mois
. »

dimanche 16 mars 2014
0 1 2 3 4 5
Nouveau commentaire :
SQ 250-300
Les rubriques