Accueil > C NOUVEAU
Version imprimable Facebook Twitter

PS4, une console plus rentable que la PS3 pour Sony

Après sept années passées à renouveler sa PlayStation 3 dont plusieurs versions ont été vendues à perte, Sony a semble-t-il changé son fusil d'épaule avec la PS4 dont le design et les coûts de fabrication maîtrisés devraient permettre au groupe japonais de rentrer rapidement dans ses frais.

D'après IHS, qui a analysé la console, le coût en composants de cette PS4 serait de 372 dollars. Une somme à laquelle il convient d'ajouter les coûts de fabrication pour atteindre une facture totale de 381 dollars. C'est 18 dollars de moins que le prix de vente aux Etats-Unis (399 dollars).

On est donc loin du coût de la PS3 qui, pendant un temps, était vendue à perte, Sony expliquant alors qu'il ne comptait pas gagner des sous sur le hardware, mais plutôt sur les ventes de jeux et de contenus additionnels (packs d'extension, VoD, musiques, fonds d'écran, thèmes, etc.). 

Même si cette PS4 embarque une fois encore des composants d'avant-garde, la maîtrise des coûts de fabrication permet aujourd'hui à Sony de gagner quelques dollars sur chaque console vendue.

La partie la plus chère sur cette machine, c'est évidemment le processeur central et sa mémoire graphique intégrée qui valent 188 dollars à eux deux. C'est quasiment la moitié du coût en composants de la console, et ce, alors que sur la PS3, cela ne représentait que 29% du coût global. "Ce processeur est un monstre" indique toutefois Jordan Selburn, analyste chez IHS. Il s'agit d'un modèle AMD à 8 coeurs combinant sur une même puce gravée en 24nm un CPU Jaguar et un GPU Radeon. Il vaut à lui seul une centaine de dollars. Á cela, il convient donc d'ajouter 88 dollars de Graphics DRAM (GDRAM) GDDR5, un modèle offrant une plus grande bande passante que la DDR3 utilisée au sein de la Xbox One. C'est ce qui la rend aussi plus chère. 

Á noter également que le coût du lecteur optique a considérablement baissé par rapport à celui de la première PS3 (28 dollars aujourd'hui contre 66 dollars à l'époque), mais aussi que Sony a fait 5 dollars d'économies sur certains composants mécaniques (cartes de circuits imprimés, connecteurs, câblage, etc.) et 10 dollars d'économies encore en réduisant le nombre de composants internes. Quant au disque dur de 500 Go, il est 1 dollar moins cher que celui de la PS3 qui ne fait pourtant que 120 Go. 

Tout cela permet donc à Sony d'envisager sereinement le lancement de sa nouvelle console le 29 novembre avec un prix de départ en France de 399 euros. 



 

mardi 26 novembre 2013
0 1 2 3 4 5
Nouveau commentaire :
SQ 250-300
Les rubriques