Accueil > DECALÉ
Version imprimable Facebook Twitter

Dis-moi comment tu consommes, je te dirai qui tu es…

65 % des Français se disent raisonnables. Ils le disent, mais le sont-ils vraiment ?


Fabuleos, l’un des grands sites de cashback du marché, a identifié cinq grandes catégories de consommateurs auprès d’un échantillon de 2595 personnes, représentatif de la population française.


Pour analyser la consommation des Français, cette étude met en exergue des habitudes de consommation et des ruses pour dépenser plus malin. « Les gens sont futés, malins, ils sont en permanence à l’affût de bons plans. » explique Stéphane Hugon, sociologue. « C’est pour eux une manière de se réapproprier leur destin et d’avoir une emprise sur lui ».

 
Cette enquête révèle que les Français sont en réel décalage entre la perception de leur consommation et la réalité de leur attitude de consommateur: 65,3 % d’entre eux se croient raisonnables alors que les résultats de l’étude montrent qu’ils sont seulement 38 % à être raisonnables.
Par ailleurs,  3,1 %  des Français se déclarent ouvertement comme économes voire radins, quand l’enquête en dénombre au moins 16 % !
De même, 21,4 % des Français se trouvent économes, en fait 28% des Français sont économes.
Au travers de l’enquête un Français sur dix (9, 8%°) se considère comme dépensier la réalité en repère 15% !
Stéphane Hugon, sociologue indique « Si les Français sont principalement raisonnables, ils peuvent adopter plusieurs postures en fonction du contexte auquel ils sont confrontés. L’association raisonnable en majeure et flambeur en mineure, n’est donc pas impossible ».

 
Si les hommes et les femmes affichent naturellement des habitudes différentes en matière de consommation, ces dames ne dépensent pas systématiquement plus que ces messieurs…  Contrairement aux habituels clichés, et même en temps de crise, les hommes ont la capacité de dépenser : 36 % d’entre eux n’hésitent pas à craquer si leur budget le leur permet.

 
Quant aux femmes, elles s’affirment plus vigilantes : elles cherchent des bons plans (44 %, contre seulement 32 % des hommes). « En effet, cela s’explique par le fait que les femmes ont en général une plus grande expérience consommatoire que les hommes » indique Stéphane Hugon.
Pour les plus accros au shopping, les hommes savent plus profiter de la vie sans se soucier de la crise (7 %), contrairement aux femmes (2 %).

Il est amusant de constater qu’aucun Français ne résiste aux bons plans : « 95 % des Français ne se priveraient pas d’un ou deux trucs pour économiser de l’argent ».


Pour économiser les Français plébiscitent la carte de fidélité (10 %), devant les soldes (près de 10 %) et le « fait maison » (9%). En effet, plus de 70 % des personnes interrogées utilisent régulièrement voire  systématiquement ces astuces, et 8 Français sur 10 estiment qu’elles leur permettent d’économiser. 


mardi 19 novembre 2013
0 1 2 3 4 5
Nouveau commentaire :
SQ 250-300
Les rubriques